L’utilisation du laser en médecine, quels bénéfices pour l’humain ?

Mettre la technologie au profit de l’humain et de son bien-être, tel est le souhait du Transhumanisme qui est avant tout un post-humanisme, une volonté d’offrir à l’homme actuel et à venir, la possibilité d’échapper à la douleur et à la mort. Le laser fait partie de cette nouveauté technologique utilisée dans de nombreux aspects de la médecine. Quelle est son utilité médicale et quels en sont les bénéfices pour l’homme ?

laser_epilation_lumiere

Le laser est un faisceau lumineux constitué de photons. Consigné dans le sigle LASER, ce mot à une double signification : le mécanisme et l’appareil qui est utilisé dans le domaine médical. La définition de ce mot en fait un amplificateur « de lumière par émission stimulée de rayonnement » ou Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation.

Le laser dans le domaine de l’ophtalmologie

On dénombre des centaines de mille de personnes actuellement qui bénéficient des bienfaits du laser en ophtalmologie pour rectifier les divers problèmes de vue.

Dans le domaine de la médecine ophtalmologique en effet, le laser est utilisé dans le traitement de la myopie, de même qu’elle permet le traitement des hypermétropes et des astigmates. L’hypermétropie est un trouble de la réfraction oculaire, se caractérisant par une vision floue. Celle-ci apparaît quand il y a une convergence des rayons lumineux derrière la rétine. L’astigmate quant à elle, se caractérise par une cornée ovale plutôt que ronde, à cause d’une déformation de sa courbure. Ces défauts habituels de la vision, comme le glaucome ou un décollement de la rétine, peuvent être traités par le laser médical. L’intervention est rapide, définitive et indolore.

Le laser en dermatologie

Le champ d’application du laser médical en dermatologie est vaste. Il intervient notamment dans le traitement médical de la couperose, de l’angiome, des cicatrices, des tâches pigmentaires.

Employé en chirurgie esthétique, le laser médical aidera au gommage de la cellulite, au traitement des rides superficielles ; son efficacité est aussi prouvée dans le détatouage, de même que l’épilation laser représente l’un des soins esthétiques, le plus en demande en médecine esthétique.

Le laser en parodontie

Le laser remplace certains soins de la chirurgie dentaire classique. Il intervient notamment dans le traitement des affections de la gencive. Le laser permet en effet d’intervenir sur la cavité buccale, notamment les tissus mous. Bien que controversé, il est aussi utiliser pour traiter la poche parodontale ou dans les chirurgies de l’os alvéolaire.

Il est aussi utilisé pour l’ablation des tumeurs cancéreuses dans le domaine de la cancérologie. En urologie il est utilisé pour le traitement de la prostate, le traitement des calculs rénaux, etc.

Classification des lasers

Il existe divers types de lasers qui sont classés en fonction de leur longueur d’onde (en nanomètre ou en micromètre), de leur mode d’émission (continu, pulsé normal, pulsé déclenché), du matériau générant le rayonnement (liquide, solide, gazeux, etc.) ou selon leur puissance.

Quel que soit le domaine dans lequel il intervient, le laser médical présente de grands bénéfices dans la mesure où on peut agir efficacement sur les tissus mous sans courir le risque d’affecter les régions environnantes.