Traiter la transpiration à travers le Botox

Le Botox est un traitement non chirurgical utilisé notamment pour supprimer les rides au niveau du visage. C’est une forme purifiée de toxine botulinique A, ce qui signifie qu’il n’y a pas de risque de botulisme lorsqu’il est utilisé correctement. Le Botox fonctionne en bloquant les nerfs qui contractent les muscles, pour adoucir l’apparence des rides.

Autres utilisations du Botox

Notre corps produit de la sueur pour se garder cool, c’est pourquoi vous allez le remarquer lorsque quelque chose fait augmenter votre température. Mais ce n’est pas seulement la température chaude et humide qui vous fait transpirer, mais également les exercices, le stress physique, le stress émotionnel et la nervosité peuvent également vous faire transpirer. Cependant, environ 1% des américains, transpirent excessivement (jusqu’à quatre fois le montant normal), tout simplement sur leur vie quotidienne, car leurs corps essaient de maintenir une température normale.

C’est une condition connue sous le nom l’hyperhidrose primaire, et elle affecte le plus profondément les paumes des mains, des pieds et des aisselles. Les personnes atteintes de cette affection peuvent être en proie à des vêtements en sueur et à une poignée de main détrempée, mais aussi avec des infections cutanées et des embarras sociaux. Ce type de sueur ne peut pas être apprivoisé par des anti-transpirants en vente libre. Qu’est-ce qui aide? Il s’avère que la toxine botulique de type A, ce que l’on appelle Botox.

Utilisé sous forme d’injections, le Botox permet de traiter :

  • la transpiration des aisselles, des mains moites, des mains ;
  • la transpiration au niveau des pieds
  • la transpiration du visage

Le Botox traite le problème de la transpiration, car il bloque les nerfs stimulant les glandes qui produisent la sueur.  Le résultat du traitement peut durer jusqu’à 7 mois.

Parmi les complications liées à cette intervention : des troubles de vue, maux de tête, œdèmes, faiblesse au niveau des muscles, etc.